DESCRIPTION :
Mme C, vous consulte car elle « n’en peut plus » de voir son mari ivre tous les soirs, en rentrant du travail, agressif verbalement. Selon elle, il ne reconnait pas son problème d’alcool et ne souhaite pas consulter pour cela. Elle a l’impression que personne ne comprend la situation et ne peut l’aider. On lui dit que son mari devait être volontaire pour bénéficier de soins …